Déclaration de la Coalition pour la liberté des médias à l’occasion de la Journée internationale des femmes 2024

En cette Journée internationale des femmes, dont le thème est Investir en faveur des femmes : accélérer le rythme, les membres soussignés de la Coalition pour la liberté des médias attirent l’attention sur la sous-représentation continue des femmes dans les médias et sur le manque d’investissement et de mesures de sécurité à leur égard dans leurs différents rôles, qu’il s’agisse de sources d’information, d’expertes, de journalistes, de rédactrices en chef ou de photographes, entre autres.

Les écarts de rémunération entre les hommes et les femmes, l’accès limité des femmes à de la formation et à des possibilités de promotion, les préjugés, le harcèlement et les comportements inappropriés en ligne, la désinformation et la mésinformation sont tous des facteurs qui faussent le discours public, car les voix, les messages, les images et les enjeux ne correspondent pas à la diversité de nos sociétés.

Nous reconnaissons la grande importance d’un environnement médiatique diversifié et pluraliste qui veille au droit à la liberté d’expression pour toutes et tous. En effet, les médias contribuent à éclairer, à sensibiliser et à influencer les perceptions et les opinions du grand public, les messages officiels ainsi que la prise de décisions. Une couverture équitable et inclusive des conflits, des enjeux et de la vie des gens requiert une hausse de la participation, des voix, de la prise de décisions et du leadership des femmes. Des représentations respectueuses des femmes et des filles, dans toute leur diversité, peuvent contribuer à éradiquer la discrimination fondée sur le genre et susciter des mesures en faveur de l’égalité entre les hommes et les femmes dans les médias.

Chaque journaliste devrait pouvoir couvrir des expériences et des points de vue différents, ce qui contribuerait à mettre fin à la représentation prédominante des femmes et des filles en tant que victimes, et à présenter plutôt les vies et les rôles complets et complexes qu’elles jouent dans toutes les sphères de la société. Les femmes journalistes peuvent contribuer à recueillir et à consigner des témoignages, et ainsi veiller à faire connaître des voix, des entités et des histoires différentes.

Nous attirons également l’attention sur les risques accrus pour la sécurité des femmes journalistes qui couvrent les conflits. Malgré les garanties que prévoit le droit humanitaire international, les journalistes sont victimes d’attaques délibérées. Le sexisme, le déséquilibre des pouvoirs et la violence fondée sur le genre, dont celle facilitée par la technologie, sont exacerbés en période de conflit. Le matériel de sécurité est conçu pour les hommes, et les protocoles relatifs à la sécurité des médias ne tiennent souvent pas compte des menaces auxquelles s’exposent les femmes.

Les femmes journalistes sont soumises à des images explicites et sont menacées de viol, de violence et de mort. Les tentatives visant à les discréditer, à les intimider et à les réduire au silence mettent leur vie en danger, tout comme leurs moyens de subsistance.

À l’occasion de la Journée internationale des femmes, nous appelons la communauté internationale à investir dans les femmes de tous les médias afin de garantir leur égalité d’accès, leur participation ainsi que leur sécurité. La diversité des femmes en tant que journalistes, sources d’information et décideuses dans les médias, de même que la multiplicité des sujets traités, sont nécessaires pour soutenir la quête de l’égalité, de la paix et de la sécurité.

Signé:

Argentina
Australia
Austria
Belize
Botswana
Bulgaria
Canada
Chile
Costa Rica
Croatia
Cyprus
Czechia
Denmark
Estonia
Finland
France
Germany
Ghana
Greece
Guyana
Honduras
Iceland
Ireland
Italy
Japan
Kosovo
Latvia
Lebanon
Lithuania
Luxembourg
Maldives
Montenegro
New Zealand
North Macedonia
Norway
Portugal
Republic of Korea
Serbia
Seychelles
Sierra Leone
Slovakia
Slovenia
Spain
Sweden
Switzerland
Ukraine
Uruguay
the Netherlands
the United Kingdom
the United States

Partager
Dernières declarations